Gestionnaire en sécurité privée

Attestation d'études collégiales (AEC)

Sécurité et enquête

Ce programme mène à une attestation d’études collégiales visant à former des spécialistes aptes à gérer les différentes ressources humaines, matérielles et informationnelles de façon optimale, et ce, dans un contexte de prévention et de protection propre aux besoins des organisations et des entreprises.

Le programme forme les candidats à :

  • Superviser et coordonner une équipe d’agents de sécurité qui assurent la protection des biens et des personnes pour des clients.
  • Organiser et assurer le bon fonctionnement des opérations de gestion des risques, de prévention, d’opérations courantes, d’interventions régulières et d’urgence.
  • Soumettre des recommandations et jouer un rôle de conseiller.
  • Occuper un rôle d’intermédiaire entre les grands patrons des entreprises, les agents de sécurité et la direction des agences.
  • Respecter le cadre juridique et le contexte légal.
  • Diriger les enquêtes en sécurité privée.
  • Recommander, établir et réaliser des mesures d’urgence ainsi que des mesures de santé et de sécurité au travail.
  • Assigner les tâches aux membres de l’équipe et coordonner les opérations.
  • Diriger et gérer les ressources humaines, matérielles et financières.
  • Élaborer, planifier et gérer les projets.
  • Gérer les conflits et les situations de crise.
  • Produire des plans et programmes de sécurité.
  • Être un bon communicateur et être organisé.
  • Pouvoir travailler de façon autonome et en équipe.
  • Travailler comme agent, collaborateur ou adjoint dans le domaine de la sécurité.
  • S’intéresser à la formation Initiation aux techniques d’enquête et d’investigation ou l’avoir réussie.

75,6 % des diplômés qui se destinaient au marché du travail ont trouvé un emploi lié à leur formation*.

Exemples d’emplois :
  • Responsable de la sécurité
  • Gestionnaire d’une agence ou d’un service de sécurité privée
  • Directeur adjoint dans un bureau ou une agence de sécurité privée
Exemples d’employeurs :
  • Entreprises privées de divers secteurs d’activités
  • Organismes publics ou parapublics de divers secteurs d’activités (écoles, hôpitaux, municipalités, ministères)

 

*Source : Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (2019). La relance au collégial en formation technique. Enquête de 2018. Québec, Québec : Gouvernement du Québec.

  • Maisonneuve est le seul cégep à offrir ce programme sur l’île de Montréal.

Numéro du programme : LCA.EC

Nombre d’heures : 705

Une des revendications les plus courantes par le personnel en sécurité est le manque de documentation et de références pour bien exécuter les tâches. C’est pourquoi dans un premier temps, le gestionnaire doit bien identifier les attentes de son organisation et bien les faire comprendre à son personnel par la suite. Pour ce faire, il pourrait être appelé à développer des documents comme : des politiques, des procédures, des instructions de travail, des règlements ou des programmes plus complets. Ce cours regroupe le plus d’informations possible en ressources informationnelles. De par son contenu, ce cours, placé à la fin du programme, sert de cours synthèse, car il regroupe plusieurs matières vues dans les cours précédents et permet d’avoir une vue d’ensemble d’une saine organisation du service.

Ce cours initie l’étudiant aux particularités du domaine de la sécurité privée au Québec. Il apprendra à identifier les différents milieux et environnements de travail où il aura à exercer son rôle de gestionnaire. Le service à la clientèle ayant un rôle de premier plan dans la gestion d’un service de sécurité, il sera donc question pour l’étudiant de bien cerner les besoins propres à chaque organisation. On y traitera de la loi sur la sécurité privée ainsi que ses règlements et son code d’éthique. Une revue des différentes associations dans le domaine de la sécurité y sera présentée. À la fin de ce cours, l’étudiant saura identifier les profils de compétences attendues en lien avec les différents milieux du domaine de la sécurité privée.

Le gestionnaire en sécurité doit bien comprendre l’organisation de la justice canadienne. L’organisation qui l’emploie compte sur lui afin qu’il s’assure du respect des différentes législations qui entourent les activités de son service et, dans certains cas, les activités de l’organisation elle-même. Le Code du travail et la législation entourant les relations de travail auront une place importante dans ce cours. À partir d’histoires de cas, l’étudiant apprendra à trouver et à utiliser les différents encadrements juridiques afin de guider ses actions ainsi qu’à faire des recommandations préventives à ses supérieurs. Le cours outillera aussi l’étudiant dans la façon d’effectuer des recherches de références et de jurisprudence au niveau du Code criminel et du Code civil. On y traitera des avantages et des enjeux de l’arrivée d’un avocat à différentes étapes d’une problématique donnée. Pour finir, une liste des références juridiques pour chaque discipline traitée dans le programme y sera présentée.

L’étudiant se familiarisera avec les meilleures pratiques de prévention de ce secteur afin de pouvoir les utiliser dans différents milieux. Il apprendra à faire des analyses de risques et des audits de sécurité et à présenter des résultats accompagnés de recommandations. Le futur gestionnaire aura la chance de passer en revue les différentes méthodes de sensibilisation et de formation en prévention des pertes. L’ensemble des activités de la gestion des ressources humaines et matérielles en lien avec ses problématiques particulières y sera traité.
Les différents risques de piratage ou de vol d’informations dans les systèmes informatiques sont omniprésents dans les organisations. Que ce soit pour les propres systèmes du service de la sécurité ou pour les systèmes de l’organisation, le gestionnaire en sécurité doit pouvoir reconnaître les vulnérabilités générales afin de recommander des mesures qui s’imposent. Ce cours amène l’étudiant à se familiariser avec les différentes mesures de sécurité (matériel et logiciel) et spécialistes disponibles dans le domaine. Il apprendra les notions de base qui lui seront utiles lorsqu’il aura à effectuer des recherches d’informations dans un système lors d’une enquête.
Le gestionnaire en sécurité a à gérer son temps de façon optimale s’il veut bien effectuer l’ensemble de ses tâches. La discipline entourant la gestion du temps est impérative dans un monde où des situations d’urgence peuvent arriver à tout moment et bousculer les priorités du gestionnaire en sécurité et celles de son équipe. Ce cours rassemblera plusieurs méthodes de travail efficaces afin de réussir à jumeler la réalisation des projets d’amélioration continue et les imprévus quotidiens. La qualité des opérations courantes par le personnel de sécurité est très importante afin d’instaurer et de garder la crédibilité du service et des membres; c’est pourquoi dans ce cours, une revue de la documentation et des rapports sera traitée afin d’atteindre les objectifs de qualité.
Le domaine de la sécurité a évolué très rapidement dans les dernières années et l’utilisation grandissante des équipements spécialisés de surveillance a pris une place importante. C’est pourquoi le gestionnaire de sécurité doit bien connaitre les avantages et les pièges de ces différents équipements et bien les intégrer dans des mesures de sécurité avec les ressources humaines et informationnelles appropriées. Le cours permettra à l’étudiant d’élaborer un processus de sélection d’équipement en lien avec les réels besoins. Il verra aussi à l’encadrement des maintenances préventives de ces équipements. Une revue des différentes ressources spécialisées du milieu y sera présentée ainsi que les différentes normes et associations qui l’encadrent. Les nouvelles technologies spécialisées en sécurité seront présentées et une élaboration de gestion de projet d’implantation fera partie des compétences à acquérir pendant ce cours.
Ce cours aborde les aspects de gestion en prévention incendie. Il amènera l’étudiant à développer un programme de prévention qui englobe les notions de vérification et d’inspection des systèmes de protection incendie. Il y verra les différentes approches de sensibilisation pour les occupants d’un site donné. À partir de scénarios d’agrandissement, de rénovation ou de l’arrivée de nouveaux risques d’incendies dans un bâtiment, l’étudiant apprendra à utiliser le code de construction et le code de prévention des incendies ainsi que les normes générales s’y rattachant pour recommander les ajouts de système de protection et ajuster son programme de prévention. Une revue des différentes ressources en prévention incendie et de leurs rôles y sera présentée. L’étudiant aura aussi à préparer un plan de sécurité incendie pendant ce cours.
Un des rôles importants d’un gestionnaire en sécurité est la planification. Dans le contexte de ce cours, l’étudiant pourra développer ses compétences en travaillant sur chaque phase de la planification des mesures d’urgence. Il débutera par l’identification des différents risques internes et externes pour une organisation. Par la suite, il effectuera les analyses de vulnérabilité et finira par le développement d’une procédure d’intervention adaptée. Dans la deuxième partie du cours, il sera question de la place qu’occupe la santé et sécurité dans les organisations et dans le travail du gestionnaire en sécurité privée. L’étudiant passera en revue les différentes législations et obligations entourant ces deux secteurs d’activité.
Les grands centres urbains regorgent d’activités sportives et culturelles qui nécessitent des mesures de sécurité particulières afin d’encadrer le grand nombre de ses participants. Outre ce type d’événement, on a besoin de sécurité ponctuelle lors de grève ou d’un lock-out dans une organisation. La plupart du temps, nous avons recours à de la main-d’œuvre temporaire et souvent avec peu d’expérience pour ce type d’activité. C’est pourquoi dans le cadre de ce cours, nous aborderons les notions importantes de la planification et de la préparation de la sécurité lors de ces grands événements. Par la suite, il sera question des méthodes de gestion des opérations sur le terrain.
Le secteur des enquêtes dans les entreprises privées fait travailler près de 2 000 personnes au Québec. Il est alors important que le gestionnaire en sécurité privée connaisse bien l’encadrement légal dans ce secteur. Dans un contexte du respect à la vie privée et de l’accès à l’information ainsi que dans le respect des conventions collectives en place, le gestionnaire doit choisir les moyens les plus appropriés afin de respecter la notion de motif raisonnable et de recevabilité des faits par diverses instances juridiques. Ce cours amènera l’étudiant à pouvoir gérer une enquête avec l’ensemble des partenaires internes, les différentes ressources spécialisées et les services publics dans certains cas. Les problématiques les plus courantes y seront présentées ainsi que les angles de résolution à privilégier.
Ce cours porte sur la gestion des relations avec les médias. Il amène le gestionnaire à reconnaître l’importance et l’influence qu’ont les médias dans notre société et ainsi l’importance d’entretenir avec eux une saine collaboration. Il sera en mesure de connaître l’impact qu’une bonne ou une mauvaise presse peut avoir sur une entreprise. À l’issue de ce cours, l’étudiant sera en mesure d’appréhender les besoins des médias et de reconnaître les événements qui sont susceptibles de faire la manchette. De cette manière, il pourra interagir efficacement avec eux tout en s’assurant de protéger et de préserver les intérêts et la bonne marche de l’organisation. Par le biais de simulations, il sera en mesure d’établir des stratégies et des tactiques pour mener et planifier des opérations médiatiques. L’étudiant passera en revue le contenu d’un plan de gestion de crise et son lien avec le plan d’urgence de l’organisation.

Le service à la clientèle ayant une place de premier plan dans la mission d’un service de sécurité, il sera donc question pour le gestionnaire au début de ce cours de bien cerner la culture et les valeurs de l’organisation où il évolue. Par la suite, il apprendra à identifier les acteurs clés visés par un changement. Quand on parle de service à la clientèle, on parle de l’art de convaincre et de la capacité de négocier; il est alors important de se familiariser avec un processus de gestion du changement qui permettra au gestionnaire d’avoir une reconnaissance juste des intérêts des autres parties et de la présentation objective de ses arguments et intérêts à défendre. Les différentes méthodes de communication écrite y seront présentées comme outil de travail. Que ce soit pour vendre un projet majeur à sa direction ou bien pour briser des paradigmes dans une organisation, ce cours équipera le futur gestionnaire de compétences en la matière.

La complexité et les défis entourant la gestion du personnel est au premier plan des enjeux organisationnels contemporains. Le domaine de la sécurité n’y échappe pas non plus. Ce cours permettra de connaître les bonnes méthodes de gestion de la performance des employés et les pratiques de résolution en gestion de conflits. Le cours passera en revue le développement de description de tâches et les activités de sélection de personnel. L’application juste de la convention des agents de sécurité y sera passée en revue. Des outils d’accueil, l’intégration aux tâches ainsi que le suivi du rendement des employés seront présents. L’étudiant passera en revue les différentes législations et obligations entourant ce secteur.

Autant comme outils de communication qu’outils d’administration, les logiciels de bureautique sont intégrés dans la quasi-totalité des organisations. Dans ce contexte, le gestionnaire de sécurité doit pouvoir tirer le maximum de ces outils quand il a par exemple à monter des présentations informatisées ou quand il a à créer des matrices d’analyse de risque. Les fonctions avancées de traitement de texte et d’un chiffrier y seront présentées afin de simplifier le travail du gestionnaire dans la création de documents et de procédures divers. L’étudiant  pourra aussi accroître son utilisation d’un calendrier et d’une messagerie pour améliorer sa gestion du temps. Il aura la chance de créer de petits montages de documents de prévention et de sensibilisation sur un programme de mise en pages. Il sera aussi initié au logiciel Microsoft Project.

  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES) ou l’équivalent si les études ont été suivies à l’étranger.
  • Avoir une expérience pertinente dans le domaine de la sécurité privée ou de la gestion (une attestation d’emploi est requise pour chaque emploi occupé).
  • Satisfaire à l’une des conditions suivantes :
    • Avoir interrompu ses études pendant au moins 2 sessions consécutives ou 1 année scolaire.
    • Être visé par une entente conclue entre le Collège et un employeur ou par un programme gouvernemental.
    • Avoir terminé au moins 1 année postsecondaire échelonnée sur une période de 1 an ou plus.
  • Avoir un bon dossier scolaire.

Avant de vous inscrire, consultez la page Admission et inscription et la liste des documents nécessaires à l’admission commune à tous les programmes.

Autres documents spécifiques à ce programme à transmettre lors de la demande d’admission :

  • Attestation d’emploi
  • Certificat de bonne conduite (vérification du casier judiciaire). Le certificat ne doit pas être daté de plus de 6 mois au moment du dépôt de la demande d’admission.

Après avoir fait votre demande d’admission en ligne, vous pourrez consulter le statut de votre dossier ou compléter celui-ci.

La formation en bref

Frais

Admission

30$

Inscription - temps partiel

40$

Choisissez au moins un bloc de disponibilité

Début le 1 novembre 2021

Du 1er nov. 2021 au 15 avril 2023. Entre 18 h et 22 h.
Formation hybride (en présence et à distance)
Temps plein - Soir
16 mois

GROUPE 21636 - RECRUTEMENT JUSQU'AU 29 OCT. 2021

Pas disponible?

Inscrivez-vous à une alerte pour connaître les prochaines dates offertes.